Cet article a pour but de présenter un aperçu des enseignements de notre learning expedition à Tokyo, pendant laquelle nous nous sommes placés dans les conditions des voyageurs internationaux qui viendront assister aux Jeux Olympiques de 2020. Cette démarche s’inscrit dans la volonté de préparer les Jeux Olympiques de Paris 2024 en apportant une expérience de terrain et des suggestions ciblées aux multiples acteurs impliqués dans le parcours voyageur.

Publié en deux parties, ce retour d’expérience fera l’objet d’une publication globale disponible prochainement en format livret. Nous disposons également de nombreuses ressources non-exploitées pour cette initiative : n’hésitez pas à nous solliciter à ce sujet.

Une opportunité unique pour préparer Paris 2024

Si différentes soient-elles, ces deux capitales préparent les prochaines Olympiades d’été. Cultures, économies, réglementations nettement différentes, elles auront finalement la même mission : organiser le plus grand événement au monde.

Se positionner sur la préparation de Paris 2024 demande donc immanquablement d’analyser la préparation de Tokyo 2020.

Une démarche pensée au plus près du terrain

L’expérience voyageur ne s’imagine pas, elle se vit. Nous nous sommes ainsi mis dans la peau d’un voyageur international se rendant à Tokyo lors des Jeux Olympiques.

Nos objectifs étaient les suivants :

Le parcours type Paris-Tokyo

Le métro de Tokyo

Avec plus d’ 1,28 milliards de voyageurs par an, la gare de Shinjuku à l’ouest de la capitale demeure la plus fréquentée au monde. En réalité, les 23 premières gares sont japonaises (la 24è est la gare du Nord à Paris ~ 190 millions de voyageurs par an).

Des pass rechargeables tout-en-un

Un Village Olympique à la croisée des chemins

Le Village Olympique de 2020 se situe à mi-chemin entre le quartier de Ginza et l’île artificielle d’Odaiba. Pourtant, son accessibilité n’est pas idéale. Il est entouré d’autoroutes urbaines qui sont volontairement bloquées le temps des travaux et de la compétition. L’occasion rêvée pour innover et flexibiliser les conditions de déplacement des usagers en fonction du contexte sur des trajets ciblés.

 

L’expérience voyageur est également une expérience digitale, sujette à des attaques diverses et parfois dangereuses. Dans le cas des Jeux Olympiques, cette menace s’accroît de par la raisonnance internationale et les enjeux d’influence au niveau géopolitique.

Ce faisant, nous consacrons un second article, publié sur Risk Insight, afin de formaliser des cas d’usages et des réflexions prioritaires à engager par les acteurs des Jeux Olympiques.