Depuis quelques années, le festival SXSW récompense sous le nom des Interactive Innovation Awards des initiatives novatrices, étendant le champ du possible dans la sphère digitale. L’année dernière, cinq startups étaient en lice pour un prix de l’innovation dans le transport. Sélectionnés pour leur potentiel à transformer la manière dont on se transporte, la clôture récente de l’édition 2016 du festival est l’occasion de (re)découvrir ces champions de l’innovation, et de voir, un an après, le chemin qu’ils ont parcouru.

Carma : service de covoiturage aux multiples facettes

Carma est à l’image d’une tendance toujours actuelle – le transport collaboratif – et porte une ambition : concevoir la voiture sans propriétaire, renversant les règles du transport automobile et créant des dynamiques plus écoresponsables et en phase avec les rythmes de vie urbains. À mi-chemin entre Lyft et Blablacar, CarmaCarpooling – le service présenté à SXSW – propose de mettre en relation, en temps réel, conducteurs et passagers, pour partager tout ou partie d’un trajet. L’application se pare également d’une dimension sociale en permettant de visionner des profils, envoyer des messages, ou encore inviter des amis, collègues ou voisins…

Dans un contexte de multiplication des offres de transport collaboratif, Carma a su développer ses activités, déclinant trois modèles distincts. CarmaCarpooling existe toujours, et se targue même d’être leader mondial dans son domaine. CityCarShare propose un service de voitures partagées, mises à disposition par Carma. Finalement, CarmaZoom est le premier service « drive-or-ride » de luxe : s’inscrivant en conducteur ou passager, les utilisateurs parcourent ensemble un itinéraire préétabli, utilisant des voies prioritaires pour réduire les temps de trajet, à bord de voitures de l’entreprise. Via ce triptyque, Carma déploie le champ du possible dans les trajets partagés, et semble avoir de beaux jours devant elle.

Hammerhead : le vélo connecté pour des trajets plus intelligents

Toujours dans une volonté de rendre le transport plus pratique, Hammerhead Navigation – porté par l’agence R/GA – facilite non plus la vie des conducteurs, mais des cyclistes. Là encore, l’initiative repose sur une grande tendance de la sphère digitale : les objets connectés. Synchronisé avec une application et placé à l’avant du vélo, le dispositif guide les cyclistes via des signaux lumineux. Plus qu’un simple GPS, Hammerhead prend en compte la météo, la surface des routes ou encore les envies des utilisateurs, pour calculer et dessiner des trajets personnalisés, plus surs et agréables.

HH-Mounted-Scene-768x387

Prometteuse, cette technologie n’est pas passée inaperçue en 2015 : après sa nomination à SXSW, le projet a reçu l’or dans la section Technique Digitale aux Clio Awards, un lion d’or à Cannes, ainsi qu’un prix D&AD, pour le design du produit.

Aujourd’hui, l’application est toujours en parfaite activité et mise à jour régulièrement, les appareils sont vendus en ligne et Hammerhead prépare même une sortie prochaine en magasins.

New York City MTA : On the Go Information Kiosks

De la rue aux souterrains, les kiosques intéractifs On the Go nous emmènent maintenant dans le métro newyorkais. Lors de SXSW 2015, ce projet signait un partenariat public/privé entre la MTA (autorité chargée de la gestion des transports publics newyorkais), et Control Group (entreprise de technologie, devenue depuis Intersection). L’ambition était simple : animer et faciliter la vie des citadins, grâce à des écrans interactifs offrant aux voyageurs des informations en temps réel sur leurs itinéraires et l’état des différentes lignes, se reposant sur une base de données d’un volume sans précédent.

Aujourd’hui, Intersection cherche à redéfinir l’expérience urbaine, via notamment LinkNYC, le futur des cabines téléphoniques. En parallèle, la MTA poursuit ses initiatives liées à la connectivité dans les transports en commun : elle travaille notamment sur le déploiement d’un réseau Wi-Fi dans le métro.

Strati par Local Motors : première voiture imprimée en 3D

stratiAutre tendance incontournable de l’année : l’impression 3D. Explorant les opportunités portées par cette technologie, Local Motors a créé Strati : la première voiture imprimée en 3D. En produisant un véhicule à partir de très peu de composants – une douzaine environ – cette technique permettrait de réduire les coûts liés à la production et au montage, de faire des économies d’énergie à la fabrication, et de personnaliser les véhicules.

Aujourd’hui, on parle moins de la Strati, mais tout autant de Local Motors : l’entreprise a annoncé en janvier qu’elle commercialiserait dès 2017 un nouveau modèle, la LM3D, également imprimée en 3D. Une révolution reste donc peut être à venir.

Guide Dots : un guide connecté pour malvoyants

Hand holding map. Flat design web iconsPour terminer, le lauréat 2015 : Guide Dots. Réunissant Google Maps, Facebook et des technologies de crowd-sourcing, cette application fournit aux personnes malvoyantes des informations en temps réel sur leurs trajets, les rendant plus conscients de la ville qui les entoure. En plus de données GPS pour localiser des commerçants, restaurants, et personnes, Guide Dots, à la façon de Waze, s’enrichit de manière collaborative au fur et à mesure que des utilisateurs ajoutent des informations sur l’existence de travaux, encombrements ou autres obstacles dans les rues. L’application envoie ensuite des notifications vocales, au passage d’un point d’intérêt ou d’un obstacle.

Malgré un concept porteur, Guide Dots ne semble pas avoir tenu la distance : originellement lancée pour Android, aucune version n’a été développée pour iOS, et la dernière mise à jour date d’août 2014. La volonté d’exploiter de nouvelles technologies pour aider des personnes malvoyantes a toutefois fait du chemin. On peut notamment citer Be My Eyes, qui permet à une personne voyante de « prêter » ses yeux à un malvoyant, le guidant via un appel vidéo. Un projet à but non lucratif, encore à ses début, mais très prometteur : à voir dans un an, où celui-ci en sera !

Un écosystème d’innovation mouvant

Ces cinq espoirs de l’année 2015 illustrent ainsi parfaitement les dynamiques et tendances de l’écosystème digital : un renouvellement continu, l’exploration perpétuelle des opportunités offertes par les technologies émergentes, des succès mais aussi parfois des échecs, même pour des initiatives semblant avoir tout pour réussir… D’autant plus de raisons, finalement, de suivre de près les trajectoires de tous ces nouveaux acteurs du transport.