Les gares du futur, c’est maintenant !

Longtemps cantonnées à leur seule fonction de permettre l’accès aux trains, les gares ont aujourd’hui vocation à être au cœur des territoires où elles s’insèrent. Les intérêts sont multiples.

Pour les politiques, il s’agit de donner une donner une première bonne impression aux touristes et voyageurs d’affaires qui découvrent leur ville pour la première fois, – la gare devient une vitrine de la ville – mais aussi d’intégrer le lieu dans le cadre d’une politique urbaine tournée vers l’intermodalité.

Pour la SNCF, il s’agit d’accueillir au mieux les voyageurs – certaines gares ont (mal) vieilli ou ne sont plus adaptées pour répondre à l’augmentation du trafic (saturation, accessibilité aux personnes à mobilité réduite) – mais aussi de valoriser le patrimoine immobilier exceptionnel des gares, via la location d’espace et les activités de concession.

Les voyageurs souhaitent eux une gare qui correspond à leurs nouveaux besoins de mobilité et de praticité. L’attente en gare ne serait alors plus du temps « contraint », mais du temps « choisi » pour faire des achats ou se restaurer.

Pour répondre à ces objectifs multiples, les travaux de modernisation des gares se sont accélérés au cours des dernières années. Les 3 exemples ci-dessous permettent d’illustrer le phénomène de rénovation des gares aux différents niveaux : régional, national et international.

La rénovation de la gare Versailles Chantiers : un nouveau pôle multimodal pour répondre aux enjeux du grand Paris

Avec ses correspondances avec le RER C et les lignes de Transilien N et U ainsi que le TER, la gare de Versailles Chantiers constitue un nœud d’échange majeur en Ile de France. Deuxième gare la plus fréquentée en Ile de France après la Défense (hors Paris Intramuros) avec plus de 64 000 voyageurs quotidiens, sa fréquentation va encore s’accroitre avec la mise en place du Grand Paris Express, projet de métro automatique en rocade.

Les travaux d’agrandissement et de modernisation prévus entre 2014 et 2016 doivent permettre d’améliorer le confort en gare (rénovation et réaménagement du hall voyageur actuel, construction d’un nouveau hall de gare avec des nouveaux commerces et espaces d’attente), faciliter les circulations : construction d’une nouvelle passerelle et de nouveaux accès, développer l’accessibilité de la gare (mise en place de rampes et d’ascenseurs pour les personnes à mobilité réduite) et mettre en place un nouveau pôle multimodal (réaménagement de la gare routière)

Gare du futur 1La gare de Versailles Chantiers (illustration après travaux)

Plus d’infos sur la rénovation de la gare de Versailles Chantiers

La rénovation de la gare de Bordeaux Saint-Jean : des travaux d’agrandissement pour préparer l’arrivée de la ligne à grande vitesse

Construite en 1855, la gare de Bordeaux Saint Jean accueille aujourd’hui près de 11 millions de voyageurs par an. La gare a fait l’objet d’une première rénovation en 2011 (réaménagement du parvis pour une meilleure intermodalité, modernisation du dispositif d’information voyageurs et ouverture de nouveaux services et commerces).

Avec l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux en 2017, de nouveaux travaux sont prévus entre 2014 et 2018 afin de permettre d’adapter le dimensionnement de la gare aux flux attendus (18M par an) avec la construction d’un nouveau hall voyageurs, renforcer l’intermodalité de la gare et son accessibilité (construction d’un nouveau pôle d’échanges multimodal, mise en place d’ascenseurs, rehaussement des quais). Ces travaux permettront aussi répondre aux attentes des utilisateurs (création de nouveaux espaces d’attente, commerces et services) ainsi qu’aux besoins de stationnement avec la construction de 2 parkings.

Les travaux s’inscrivent dans le cadre du projet urbain Bordeaux St Jean Belcier, zone d’aménagement concertée ZAC qui vise à construire un quartier d’affaires et d’innovation nouvelle génération autour de la gare.

Gare du futur 3La gare de Bordeaux (illustration après travaux)

 Plus d’infos sur la rénovation de la gare de Bordeaux Saint Jean

La rénovation de la gare de Lyon : plus de boutiques et services pour une meilleure expérience voyageur

Avec plus de 105 millions de voyageurs par an, la gare de Lyon est la première gare TGV de France et la 3ème plus grande gare parisienne. Assurant des liaisons aux niveaux régional (Métro, Transilien, TER), national (TGV) et international (Suisse, Italie, Espagne), la gare été rénovée en 2014 avec l’agrandissement du Hall 2. Ces travaux ont permis d’améliorer l’information voyageurs et fluidifier la circulation, avec le renouvellement des écrans d’information voyageurs et construction d’une rampe d’accès. L’expérience en gare s’est aussi améliorée avec l’ouverture de nouveaux commerces gérés via concession par le prestataire Elior, la création de nouvelles zones d’attente plus nombreuses et le lancement de nouveaux services (business lounge, espace enfants, wifi, piano en libre-service, service We-bike pour recharger son smartphone, …)

 Le hall 2 de la Gare de LyonLa gare de Lyon rénovée : le nouveau Hall 2

  Gare du futur 5

La gare de Lyon rénovée : nouvelle rampe d’accès

 Gare du futur 6

La gare de Lyon rénovée : nouveaux écrans d’information voyageurs

Plus d’infos sur la rénovation de la gare de Lyon

  • Jusqu’à présent, les travaux de rénovation des batiments voyageurs étaient dissociés de ceux des quais, du fait de la gestion distincte des infrastructures de la gare – les batiments étant exploités par la filiale de la SNCF Gares & Connexions, les quais, eux, par Réseau Ferré de France (RFF). Le cas de la rénovation de la gare Saint Lazare, qui a fait l’objet d’une modernisation complète du batiment, mais pas des quais, illustre cette ancienne organisation.

Le rapprochement de la SNCF et de RFF au sein d’un même EPIC ouvre la porte à des projets prenant en compte la gare dans son ensemble, avec un bénéfice client pensé sur l’ expérience voyageur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *