Embouteillages records, congestion, stress, pollution. En 2050, voilà à quoi seront confrontés les citadins de demain. En effet, 70% des personnes vivront en ville et 27 mégalopoles compteront entre 10 et 20 millions d’habitants. Face à cette explosion démographique urbaine, on ne compte plus les modes de transport alternatifs proposés aux particuliers mais également aux professionnels. L’enjeu est évidemment écologique mais aussi logistique et financier. Dans ce contexte, un nouveau genre de vélos a fait son apparition pour le transport de personnes et de marchandises en milieu urbain dense : le vélo cargo. Pratique, propre et économique, ce nouveau vélo se décline en trois formes : bi-porteur, triporteur ou même quadriporteur. Quelle que soit sa forme, le vélo cargo se substitue aisément à la voiture, aux camionnettes et aux véhicules utilitaires dans les hypercentres.

Les collectivités ont d’ailleurs bien compris l’enjeu de ce nouveau mode de déplacement. Ainsi, nombreuses sont celles qui accordent des subventions pour l’acquisition d’un vélo cargo à usage personnel ou professionnel.

  SUBVENTION TYPE DE VELO CARGO
PARIS 600 euros pour les particuliers
1200 euros pour les TPE et PME
Vélo cargo avec ou sans assistance électrique
BORDEAUX 100 euros Vélo cargo avec ou sans assistance électrique
NANTES 25% du prix du vélo et dans la limite de 300 euros Vélo cargo personnel ou professionnel, avec ou sans assistance électrique / avec ou sans tandem parent-enfant
ROUEN Jusqu’à 300 euros Vélo cargo ou familial avec ou sans assistance électrique
METROPOLE GRAND LYON 100 euros neuf ou d’occasion Vélo cargo bi-porteur ou triporteur
CAEN 100 euros neuf ou d’occasion Vélo cargo bi-porteur ou triporteur à assistance électrique ou non

Source : https://www.cyclable.com/blog/2019/09/16/les-subventions-pour-lachat-d-un-velo-cargo-en-france/

Quels impacts positifs des vélos cargos dans les milieux urbains ?

L’impact du vélo cargo a pu être observé dans le secteur de la logistique urbaine et en particulier dans celui de la livraison. En France, plus de 450 millions de colis sont livrés chaque année dont 40% en centre-ville par un trafic de fret. Ce trafic représente 70% du trafic urbain. L’enjeu est de répondre au défi complexe du « dernier kilomètre de livraison » souvent discuté pour son empreinte carbone maximale, un coût élevé et un manque de flexibilité. Les professionnels ont donc vu dans le vélo cargo une opportunité pour repenser leurs business model.

Focus sur l’impact du vélo cargo dans la transformation des business model :

Pour se déplacer, de plus en plus de professionnels se tournent vers le vélo cargo qui, en proie à l’innovation technologique devient plus léger, plus maniable mais surtout électrique.

Les distributeurs remplacent petit à petit leur flotte de véhicules utilitaires ou camionnettes par des vélos cargos afin d’effectuer les livraisons de proximité. E-Leclerc, Carrefour ou encore Franprix ont été les premiers à expérimenter la livraison à bord de vélo cargo, la plupart du temps dotés d’une assistance électrique. L’enseigne Monoprix vise même, à terme, à bannir les camionnettes des villes pour n’utiliser que les vélos cargos en plus de la livraison à pied. Les avantages d’un tel moyen sont certains puisque le vélo cargo permet de diminuer le coût moyen d’un trajet et donc de proposer des tarifs de livraison plus attractifs au consommateur final (15 à 20 euros avec une camionnette classique contre 10,5 à 12,5 euros à vélo cargo). Ce vélo permet également de diminuer le temps moyen de livraison grâce à une plus grande agilité dans la circulation dense.

Les compagnies de transport sont également amenées à réinventer leur modèle de livraison avec l’utilisation des vélos cargos. Par exemple, La Poste a repensé ses flux logistiques urbains en aménageant de nouvelles infrastructures tels que des « espaces logistiques urbains » situés à proximité des destinataires et pouvant accueillir des véhicules utilitaires légers en premier lieu, puis des vélos cargos qui assurent le dernier kilomètre de livraison.

Le transporteur DHL a également lancé dans la ville de Gand, son concept de vélo cargo : « le cubicycle » (vélo électrique à quatre roues équipé d’un conteneur). Dans ce cas, des centres de transbordement sont implantés en périphérie de la ville où les cubicycles DHL viennent s’approvisionner en colis pour effectuer des rotations de livraison.

Enfin, certains professionnels, dont l’activité nécessite de se déplacer fréquemment en milieu urbain, optent pour le vélo cargo comme mode de transport principal. C’est le cas par exemple de plombiers ou d’électriciens qui voient dans le vélo cargo une opportunité pour gagner du temps dans la circulation et pour transporter leur matériel en sécurité. Des entreprises comme Cycloplombier à Paris ou Elecàvélo à Nantes proposent leurs services de dépannage en ville en se déplaçant exclusivement à bord de vélo cargo. Cela leur permet de multiplier les interventions et gagner en efficacité.

 

 

Les vélos cargos au cœur de nouveaux business model :

Au-delà de l’impact que les vélos cargos ont pu avoir sur certains business model, certaines organisations, spécialisées dans la livraison du dernier kilomètre, ont fait des vélos cargos l’instrument central de leur activité. Par exemple, l’entreprise Stuart connecte des coursiers à des commerçants et e-commerçants pour effectuer leurs livraisons en zone urbaine. Cette start up utilise à 80% des vélos et vélos cargos pour répondre aux enjeux de ponctualité et de flexibilité liés à la livraison. En proposant ce service aux entreprises, Stuart revendique « 40% d’économie par rapport à l’utilisation d’une flotte interne de transport »

Dans le même registre, la start up B-Moville offre ses services pour des livraisons en milieu urbain à bord de ses vélos cargos. Elle propose également ces vélos à la location avec la possibilité pour les clients d’effectuer leur communication sur les caissons du vélo afin de renforcer leur visibilité. Cette utilisation additionnelle du vélo cargo prouve qu’il revêt un atout stratégique supplémentaire lors de la livraison du dernier kilomètre.

Enfin, les vélos cargos se mettent également au service d’un autre moyen de mobilité électrique : les vélos Jump. Désormais, la majorité des opérations de remplacement de batterie des vélos s’effectuent à bord de vélos cargos.

Comment la ville adapte son espace à ce nouveau type de mobilité ?

Aujourd’hui, le constat est fait que l’espace urbain et ses routes ont été aménagés sur la base de l’utilisation de la voiture. Le paysage des villes ne semble pas adapté à la taille des vélos cargos : les pistes cyclables demeurent trop petites ce qui remet en question la sécurité des usagers. De plus, peu de places de parking adaptées aux vélos cargos sont disponibles ce qui engendre un risque d’encombrement des espaces de stationnement traditionnel. Le défi de l’aménagement reste donc entier pour les villes de France où le vélo cargo circule et celles où il circulera.

Certaines mesures en faveur des vélos cargos ont déjà été mise en place dans les grandes agglomérations. Par exemple, la mairie de Paris a fait modifier son PLU (Plan Local d’Urbanisme) pour « créer des espaces de logistique urbaine de proximité » afin d’accompagner l’augmentation des vélos cargos.

Enfin, le « RER V », réseau régional Francilien de voies cyclables continues est en train de voir le jour. Il va permettre aux usagers d’effectuer des trajets à vélo en continu grâce aux neuf lignes cyclables, déjà en partie construites, à travers Paris et sa banlieue (650 km d’itinéraires vélo). Ces pistes cyclables pourront accueillir une haute capacité de vélo ce qui laisse présager une place suffisante pour la circulation des vélos cargos. De plus, la continuité de ces pistes permettra également un gain de temps et d’efficacité lors des futures livraisons effectuées par vélos cargos.

Les vélos cargos sont donc une formidable opportunité pour les acteurs de la mobilité urbaine. Néanmoins, le challenge concernant leur viabilité dans les espaces urbains reste entier.

 

https://www.wavestone.com/fr/insights/mobilite-de-demain/

https://www.cyclable.com/blog/2019/09/16/les-subventions-pour-lachat-d-un-velo-cargo-en-france/

https://www.avise-info.fr/fabrication/velos-cargo-un-marche-en-pleine-croissance

https://www.lsa-conso.fr/huit-solutions-de-transport-a-la-loupe,321032

https://www.groupelaposte.com/fr/article/logistique-urbaine-des-plates-formes-innovantes-pour-optimiser-les-flux

https://www.cycloplombier.com/

https://www.elecavelo.fr/

https://www.ecommercemag.fr/Thematique/logistique-1222/Breves/Logistique-Stuart-revolutionne-livraison-dernier-kilometre-310312.htm

https://www.cityscoot.eu/wp-content/uploads/2020/03/Communique-de-presse-JUMP-x-Cityscoot-.pdf