En réaction au projet de loi pour un nouveau pacte ferroviaire proposé par le gouvernement au 1er semestre 2018, la SNCF a connu une longue période de grève qui n’est pas passée inaperçue et qui en aura pénalisé plus d’un en cette période printanière.

Un des objectifs de la réforme, finalement adoptée en juin, est de préparer l’ouverture à la concurrence du transport de voyageurs nationaux.

La possibilité pour de nouveaux opérateurs de pénétrer le marché français des voyageurs s’inscrit dans l’objectif de créer un marché ferroviaire complétement libéralisé. Cette mutation a commencé avec l’ouverture du marché fret et continuera avec les transports en commun parisiens.

Nous allons revenir au travers de cette infographie sur les grandes étapes de l’ouverture des rails français à de nouveaux opérateurs.

 

La libéralisation du transport ferroviaire de fret n’a pas profondément bouleversé le paysage, le bilan est mitigé quant aux objectifs poursuivis. Certes, les acteurs non liés à l’opérateur historique détiennent aujourd’hui un quart des parts de marché, mais le marché du fret ferroviaire est en perte de vitesse depuis quinze ans.

 

Nous pouvons alors nous demander si l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de personnes, qui commence en 2019, impactera considérablement les voyageurs. De même, dans quelle mesure la libéralisation du marché des bus, tramways, métros et RER à Paris améliorera-t-elle l’expérience des usagers ? La baisse des prix et l’amélioration de la qualité de service, tant attendues, seront-elles au rendez-vous ? Même si l’ouverture du marché se prépare déjà activement auprès des AOT, des opérateurs et du gestionnaire d’infrastructures, il faudra attendre encore quelques années pour que les voyageurs puissent avoir des réponses à ces questions.

 

 

 

 

Sources

(1) https://www.lesechos.fr/15/03/2018/lesechos.fr/0301440822029_sncf—cinq-questions-sur-l-ouverture-a-la-concurrence.htm

(2) http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Reperes/2016/reperes-transport-ed2016-3.pdf

(3) https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/ouverture-concurrence-du-transport-ferroviaire-paquets-ferroviaires-et-creation-larafer

(4) http://www.arafer.fr/observatoire-des-transports/analyses-sectorielles/secteur-ferroviaire/transport-de-marchandises/

(5) https://www.franceinter.fr/economie/l-ouverture-a-la-concurrence-du-rail-francais-en-cinq-dates

(6) https://www.lesechos.fr/03/11/2015/lesechos.fr/021451553410_la-ratp-va-se-preparer-a-affronter-la-concurrence.htm

(7) http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/les-syndicats-de-la-ratp-s-inquietent-de-l-ouverture-a-la-concurrence-14-02-2018-7559640.php

(8) http://www.ccibusiness-grandparis.fr/actualite/135948-ouverture-a-la-concurrence-des-transports-le-calendrier-francilien