Créé par deux Français, Nicolas Bostroem et David Coutelle, le site www.algofly.fr a été lancé le 1er octobre 2014. L’objectif est clair : proposer des billets d’avion au meilleur prix ! Pour cela, il étudie depuis 2011 l’évolution des prix pour enrichir sa base de données.

Quels avantages pour les utilisateurs ?

Selon ses créateurs, « AlgoFly travaille à la place de l’internaute pour lui éviter de passer des heures à rechercher le meilleur tarif sur les différents comparateurs de prix ». Mais la vraie innovation du site est de répondre à la question « quand acheter? » et de pallier ainsi les variations intempestives de prix. AlgoFly propose aux utilisateurs 3 services :

Connaitre le bon prix :  vous saurez quel est statistiquement le prix “exceptionnel”, “bon” et “moyen” pour une destination et une période données.

Comparer les vols entre tous les acteurs du marché du voyage : « [AlgoFly] est exhaustif, objectif et transparent […] et ne privilégie pas un site par rapport à un autre ».

Créer une alerte « Quand acheter? » : vous recevez un email pour vous prévenir que c’est le moment d’acheter !

Comment fonctionne AlgoFly ?

Grâce à un algorithme qui évolue en temps réel et à sa base de données d’historique de prix, le site calcule quand le prix est statistiquement au plus bas et prévient l’acheteur. Et tout cela est 100% gratuit pour l’utilisateur !

Mais qui paie alors ? Le modèle économique d’AlgoFly repose sur un système mixte alliant les stratégies des grands noms du marché. Des commissions sont versées par les acteurs du voyage sur la base d’un coût par achat, comme le fait le comparateur Kayak. L’autre source de revenus repose sur le sponsoring et la publicité, clairement identifiés sur le site – modèle économique choisi par Google Flight Search.

L’avenir nous dira si AlgoFly révolutionne le marché du billet d’avion et induit une rupture dans le comportement d’achat. En attendant ses créateurs ont de nombreux projets, comme le développement de l’application mobile et l’ouverture à d’autres produits – séjours, hôtels. Il va falloir les suivre de près !