La région Aquitaine a inauguré lundi 15 septembre 2014 en gare de Bordeaux Saint-Jean le nouveau Ter Aquitaine Regio 2N reliant Bordeaux et Arcachon

Ces nouvelles rames à deux niveaux fabriquées par le constructeur canadien Bombardier, entièrement électriques offrent une plus grande capacité avec 331 places assises et des services voyageurs alliant confort, une meilleure accessibilité et une visibilité ininterrompue à travers la rame. Ces améliorations notables garantissent un bien être inédit pour les usagers du Ter. La mise en circulation commerciale progressive des Regio 2N concerne dans un premier temps les lignes Bordeaux-Arcachon, Bordeau-Langon-Agen puis dans un second temps les lignes Bordeaux-Libourne-Coutras.

Ces investissements conséquents se décomposent en 235M€ pour l’acquisition de 24 rames. et de 25 M€ pour l’entretien de l’ensemble du parc Ter avec notamment le financement de la construction d’un nouveau centre de maintenance dédié aux Matériels Régiolis et aux Regio 2N. Ces investissements permettent de renouveler le matériel roulant et sont dans la lignée de la stratégie de modernisation opérée par la Région Aquitaine dans le domaine ferroviaire.

Autre point non négligeable, c’est aussi la concrétisation d’un projet commun qui mobilise depuis six ans les équipes mixtes de la SNCF, de Bombardier, d’Eurailtest (ERT), de l’Agence d’Essais Ferroviaires (AEF), de Certifer, de BelgoRail, de Réseau Ferré de France (RFF) et de l’EPSF. Il a fallu s’inscrire dans un processus soutenu de qualification et d’homologation pour valider aux normes françaises et européennes en vigueur, la nouvelle plateforme OMNEO construite par Bombardier.

La Région Aquitaine, en tant qu’autorité organisatrice de transport, s’est ainsi engagée dans un processus de concertation pour favoriser la complémentarité des politiques de transport développées sur le territoire régional au service des usagers.