Le Conseil de Paris a approuvé le 27 mai dernier l’instauration de nouvelles « zones 30 » dans la capitale. Cela concerne principalement « l’hypercentre » (1er, 2e, 3e et 4e), mais également une partie des arrondissements de l’est parisien.

Ces 88 km de nouvelles « zones 30 » vont porter à 30% la proportion de rues où la vitesse est limitée à 30 km/h. Des travaux auront lieu avant la fin de l’année pour adapter la signalétique (panneaux et marquage au sol), et leur coût est estimé à 4,7 millions d’euros.Carte des nouvelles zones 30 à Paris

Les bienfaits d’une vitesse réduite à Paris

Si cette mesure n’est pas du goût des associations d’automobilistes, il semble que ses conséquences soient majoritairement bénéfiques. L’abaissement de la vitesse maximale dans l’hypercentre devrait entraîner une baisse du bruit de 1 à 2 décibels selon les estimations de Bruitparif. Soit, comme l’explique sa présidente Julie Nouvion, « l’équivalent du passage d’un simple vitrage à un double vitrage ». Les risques d’accidents devraient aussi diminuer, et les chances de survie sont beaucoup plus importantes en cas de choc à 30 km/h.

En ce qui concerne la pollution et les bouchons, l’impact de ces nouvelles « zones 30 » est plus discuté. La municipalité mise sur une baisse des émissions de CO2 de 40%, et sur une meilleure fluidité due au report du trafic sur le vélo. Le temps de trajet ne devrait pas être trop impacté, puisque la vitesse moyenne ne diminuera que de 1,5 km/h.

L’avenir appartient à ceux qui roulent à vélo

Pour la Mairie de Paris, la mise en place de ces nouvelles « zones 30 » constitue le coup d’envoi de son Plan Vélo 2015-2020. Avec des investissements de plus de 150 millions d’euros, la maire Anne Hidalgo entend faire de Paris une ville cyclable. Cela passe par la généralisation des « zones 30 » (et zones de rencontre à 20 km/h) dans la capitale, qui devraient constituer 90% du territoire en 2020. Seuls les grands axes de circulation garderont la limite de 50 km/h. La baisse de la vitesse dans les autres rues va ainsi permettre aux vélos de circuler en double sens.

Plan Vélo 2015-2020

Avec ses autres mesures, qui visent notamment à doubler la longueur des voies cyclables, ce Plan Vélo fixe l’objectif de faire de Paris une capitale mondiale du vélo. Et avec la conférence sur le climat COP21 en fin d’année, le moment est opportun pour lancer réellement ce plan ambitieux.