TransportShaker

Le blog Transport des consultants de Wavestone

Un voiturier s’invite dans votre smartphone

Après avoir investie les secteurs du transport, du tourisme ou encore de la livraison, c’est au tour des problématiques de parking d’être secouées par la vague du numérique. Zoom sur ces  nouvelles applications de voiturier à la demande qui vous éviteront le stress de passer deux heures à chercher une place …

Ector, la startup leader du marché du voiturier à la demande en France

Principe Voiturier à la demande

Le principe est très simple. La réservation d’un voiturier se fait à l’avance en quelques clics sur smartphone ou à travers un site web. Une fois arrivé à votre destination (au centre-ville, en gare ou même à l’aéroport), le voiturier vous attend, récupère votre voiture, la gare et vous la remet au même endroit à votre retour de voyage et cela pour un prix généralement 70% moins cher qu’un parking classique.

La première start-up à s’être lancée sur ce marché est sans grande surprise américaine. Il s’agit de Zirx, lancée en 2013 à San Francisco. Depuis, la firme californienne a fait beaucoup de chemin en réalisant une levée de fond de $36M et en se développant dans une dizaine d’autres villes américaines.

En France, c’est la start-up Ector qui a été l’une des précurseurs sur ce marché. Cette jeune startup parisienne créée fin 2013 est le leader français des services de parking avec voiturier avec plus de 50 000 jours de stationnement à son actif depuis son lancement. Elle s’est un temps focalisée sur une présence aux aéroports avant d’élargir ses zones desservies aux gares ferroviaires également. Aujourd’hui, Ector dessert 12 zones différentes (Les aéroports de Roissy, Orly, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, et plus récemment Genève et Bruxelles ainsi que les principales gares parisiennes).

Un business model qui a évolué

Après avoir longtemps fait appel à des « jobbeurs », ces particuliers qui se rendent disponibles pour réaliser une tâche ponctuelle en échange d’une rémunération, les start-ups de voituriers à la demande ont toutes changé de modèle. Les voituriers sont désormais recrutés avec un statut de salarié. Ce nouveau modèle pèse certes sur  les finances de leurs employeurs mais garantit néanmoins une qualité de service irréprochable aux clients grâce à un discours et une posture du voiturier mieux assimilés par des employés de longue durée.

Options voiturier à la demandePour compenser la non-activité de ses agents sur certains créneaux de la journée, Ector propose, comme d’autres acteurs du marché Français à l’image de Drop, Smart Park ou encore Pop vallet, des services annexes au parking comme le lavage de voiture, le plein d’essence, la vérification de la pression des pneus ou encore la mise à niveau du liquide lave glace. De quoi vous faciliter encore plus la vie.

Preuve de son succès, Ector a déjà réalisé une première levée de fond de 500 000 euros auprès de Mobivia (Norauto, Midas). Prochaine étape, la conquête du marché de voituriers en centre-ville accaparé pour l’instant par la startup rivale Drop.

Youssef El Alami

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.