Il y a encore quelques années, Hubert nous évoquait le « cousin Hub’ » des Visiteurs, ou Hubert Reeves pour les astrophiles. Force est de constater que désormais, ce prénom est définitivement associé au fameux service de VTC Uber. Pour Felix, c’est la marque de nourriture pour chats qui nous vient en tête, ou, pour les plus âgés peut-être, le fameux chat du cartoon américain. D’ici quelques mois, le prénom risque de vous évoquer tout autre chose, bien qu’aussi félin et agile. Une jeune start-up française, baptisée Felix, s’est en effet lancée avec de grandes ambitions et un objectif : démocratiser le mototaxi à Paris.

Retour sur une application mobile qui ravit déjà les parisiens pressés !

Felix réinvente le mototaxi urbain

Sortie des cartons en janvier 2016 dans le cadre du programme d’entrepreneuriat d’HEC Paris et de l’Ecole 42, la startup Felix a déjà parcourue du chemin. Trois mois auront suffi aux quatre fondateurs pour lancer le service, en bêta-test, à Paris. « L’idée nous est venue pendant un voyage en Asie, où nous utilisions fréquemment les motodop Cambdogiens pour éviter les bouchons. Nous nous demandions souvent pourquoi cela n’existait pas à Paris. Dès notre retour nous nous sommes penchés sur la question avec l’idée de populariser ce service à Paris, et c’est comme ça qu’est né Felix », nous raconte Thibaut Guérin, l’un des 4 fondateurs de Felix.

Alors que le marché du transport de personnes en deux roues est aujourd’hui principalement destiné aux aéroports grâce aux mototaxis, ceux-ci s’adressent à une clientèle business pressée et prête à payer des tarifs très élevés (presque une centaine d’euros pour rallier l’aéroport Charles de Gaulle depuis Paris intramuros, par exemple).

Felix ambitionne donc de démocratiser le transport en deux roues dans les villes congestionnées grâce à un service accessible, flexible et réactif. Accessible en termes de prix, d’abord, puisque Felix propose une tarification kilométrique calquée sur celle des VTC (nos tests de l’application donnaient par exemple une dizaine d’euros pour rallier la Gare de Lyon depuis le 18ème arrondissement). Flexible et réactif ensuite, car Felix propose d’une part, des réservations (1 heure à l’avance minimum) dans Paris intra-muros et, d’autre part, la commande instantanée dans une zone couvrant le huitième arrondissement et une partie des 9ème, 2ème et 1er (avec une réactivité d’une dizaine de minutes) – actuellement en test.« Débuter par cette zone de Paris est un point de départ qui permettra à moyen-terme de déployer le service à l’intégralité de Paris intra-muros » nous détaille Bénédicte Giraud.

felix plan mototaxi

La réservation instantanée (en bleu) devrait être disponible dans l’intégralité de Paris d’ici 2017. Pour l’instant, une réservation au moins 1h à l’avance doit être effectuée si vous souhaitez partir depuis la zone blanche.

Pour assurer un service de qualité et sûr, Felix sélectionne des chauffeurs professionnels, détenteurs de leur capacité de transport délivrée par la Préfecture de Police. Un gage de qualité et de professionnalisme que les fondateurs ne laissent pas au hasard, comme nous l’explique Felix Laffont : « Une personne de l’équipe est entièrement dédiée au recrutement et à la relation avec la communauté de chauffeurs ».

Du point de vue de l’utilisateur, le service fonctionne comme les applications de VTC. Entrez vos adresses de départ et de destination, estimez le prix et commandez votre chauffeur. Le schéma est efficace et bien connu des utilisateurs. Votre chauffeur Felix arrive et vous équipe (la totalité des équipements est fournie directement par le chauffeur). Une fois la course terminée, un système de double notation permet de noter la conduite du chauffeur et la relation que celui-ci aura eu avec l’utilisateur durant son trajet.

Une flotte de véhicules 100% électrique

Felix s’inscrit dans un marché en pleine expansion et semble en parfaite adéquation avec les nouveaux usages liés à la mobilité.

« Même si la mise en place d’un service 100% électrique est plus contraignant et plus long, il s’inscrit dans les nouvelles thématiques de mobilité et d’organisation de la ville. C’est pourquoi l’électrique est notre priorité depuis le début du projet », explique Thibault Suty. Pour cela, les fondateurs sont allés chercher un soutien de marque avec BMW Motorrad qui met à disposition des scooters C-Evolution pour la période de test.

Preuve que Felix est bien ancré dans son temps, la Mairie de Paris vient de mettre en place un plan de lutte anti-pollution. En effet, une opération a été lancée depuis le 1er juillet 2016 visant à interdire la circulation des véhicules les plus polluants du lundi au vendredi de 8h à 20h. Les voitures sont donc amenées à disparaître petit à petit du cœur de Paris, peut-être un jour remplacées par des deux-roues, cyclables ou électriques…

Toutes les clefs semblent être dans les mains de cette jeune équipe déterminée qui a pour objectif de donner la possibilité à tous les parisiens de commander très rapidement et simplement un chauffeur Felix d’ici 2017.

Découvrez l’application Felix, par ici !

felix equipe mototaxi

Felix Laffont, Bénédicte Giraud, Thibault Suty et Thibaut Guérin, les quatre cofondateurs de Felix