Après Séoul, Luxembourg, San Francisco, et Dakar notre tour du monde des transports urbains s’arrête aujourd’hui à Paris.

Cette année, le transport en commun en Ile-de-France connait quelques changements notables. Outre le dézonage complet apparu en septembre, les Parisiens entrent dans une ère de la Smart mobilité. Voici une revue de quelques nouveautés de l’année 2015.

Des abribus tournés vers le digital en surface

Lors d’un précédent article, Guillaume Libert avait évoqué la future génération d’aubettes de chez JC Decaux (les abribus). Ces Abribus, inaugurés en mars dernier par Anne Hidalgo (maire de Paris) du premier Abribus « nouvelle génération », transforment ce mobilier urbain en véritable outil d’aide à la mobilité.

Un design ouvert et centré sur l’expérience voyageur

La première chose que l’on remarque est le design résolument ouvert de ce nouvel Abribus conçus par le designer Marc Aurel. Le ton est donné, l’Abribus n’est plus considéré comme un lieu d’attente et de protection mais plus comme un lieu de passage ouvert à tous, enlevant par la même occasion le côté protecteur et clos de l’abribus (ce qui n’a pas forcément plu à tout le monde).

L’information voyageur est maintenant omniprésente et très bien pensée. En effet, une première indication en haut de l’Abribus permet d’avoir accès aux prochains temps de passage sans avoir à aller directement sous l’Abribus.

Image3

Les Abribus aussi équipés d’une prise USB permettent de recharger son téléphone (ce qui nous donnerait presque envie d’attendre le bus un peu plus longtemps pour essayer de grappiller quelques pourcents de batterie).

20150906_140640

Le digital au service du transport et de la ville

La grande nouveauté de cette nouvelle génération d’Abribus est l’arrivée du digital dans ce mobilier urbain. Les Abribus sont maintenant équipés d’un écran tactile sous Android. Cette amélioration ouvre de nouvelles possibilités en termes d’expérience voyageur et d’expérience urbaine.

Cet écran tactile contient une première application qui permet d’assister le client voyageur dans son trajet. On peut y découvrir les prochains passages, les informations d’itinérance (places de vélos en libre service par exemple) et les prochains passages de l’ensemble des bus à proximité.

20150906_140634[1]

Ces nouveaux abribus permettent aussi de découvrir son environnement. Avec cette fonctionnalité, l’Abribus ne sert plus seulement aux voyageurs mais aussi aux touristes, aux résidents… Voici quelques exemples d’applications disponibles pour le moment :

–     Mapado : application permettant de connaitre les concerts, spectacles et activités à proximité;

–     Clippcity : anecdotes sur le quartier;

–     ParisFact : des faits et anecdotes sur Paris

Un Abribus qui communique avec votre smartphone.

Un nouveau service permet de connaitre son temps d’attente, de se repérer sur un plan interactif, de consulter les plans de lignes ou de rechercher un itinéraire.

Pour y accéder, il suffit de repérer sur les Abribus le symbole NFC se situant aux côté d’un QR code et d’un numéro d’envoi de SMS. En passant son téléphone devant l’antenne NFC ou en “flashant” le QR code, vous êtes redirigé sur le site Internet tag.ratp.fr, lequel permet d’accéder à ces fonctionnalités.

 Après avoir vu quelques innovations proposées par la RATP pour le réseau de surface, passons au réseau souterrain.

3G/ 4G et information voyageur en souterrain

Une information voyageur toujours plus présente

Jusqu’à fin 2015, de nouveaux écrans d’information voyageurs sont installés sur le réseau Métro / RER. Ces nouveaux écrans offrent une information beaucoup plus complète en indiquant l’état général du réseau et les horaires des bus en correspondance à chaque station. De plus, la RATP a tenu compte de la complexification des trajets des Franciliens, et a décidé de connecter ses écrans à un tout nouveau système d’information voyageurs multi-transporteurs.

information-trafic-web

La 3G et la 4G dans le métro et le RER

 

Le 27 Janvier 2015, Emmanuel Pitron, le secrétaire général du groupe RATP, annonce sur Twitter le déploiement de la 3G/4G sur l’ensemble du réseau Métro/RER pour fin 2017.

twitter - Copie

Cette annonce est immédiatement suivie d’une autre indiquant que d’ici fin 2015, les lignes 1 et le RER A auraient accès au réseau 3G/4G.

twitter

Cela représente pour la seule année 2015, la pose de près de 300km de câbles et environ 3000 antennes (qui seront posées d’ici fin 2017).

Ces travaux ont été effectués en partie durant la coupure du RER A de cet été.

 

Le futur de la mobilité : faire du Grand Paris Express le métro le plus digital du monde

En surface, JC Decaux prévoir de remplacer les 2000 Abribus de Paris par leur modèle nouvelle génération d’ici la fin de l’année. Nous avons aujourd’hui des Abribus sous Android, une technologie open source. Il y a donc fort à parier que demain, l’expérience utilisateur sera poussée encore plus loin par la mise à disposition de nouvelles applications. Le digital doit permettre d’améliorer la vie quotidienne des habitants de grandes villes en faisant passer les trajets des voyageurs de temps subis et solitaires en temps choisis et collaboratifs avec une aide à la mobilité, à la vie quotidienne, et des informations sur l’environnement.

Dans le métro et le RER, les temps de trajets pourront devenir des temps connectés propices à la lecture, ou à la collecte d’information sur internet.On passe alors d’une mobilité passive à une mobilité active …La smart city est en marche.