Le NFC a le vent en poupe, notamment pour les promesses d’usages qu’il apporte dans le paiement mobile comme nous le présentions il y a quelques semaines. Mais il permet également d’autres usages qui peuvent être mis à profit dans le transport comme la fourniture d’informations aux voyageurs. La RATP a ainsi annoncé se lancer dans la généralisation de l’utilisation de cette technologie pour améliorer son information voyageur dès les prochains mois.

Une expérimentation grandeur nature bientôt généralisée

Une expérimentation a été lancée le mois dernier sur les lignes de tramway T2 et sur la ligne 324 du bus dont les stations et abribus sont désormais équipés par un visuel devant lequel il suffit de passer un smartphone équipé de la technologie NFC pour accéder a des contenus enrichis.

tag-nfc-web

Au menu des services proposés, des informations personnalisées comme le temps d’attente à cet arrêt, des cartes d’informations sur les autres moyens de transport disponibles dans le quartier, la recherche d’itinéraire…
recherche-nfc-web

La généralisation de ce dispositif à plus de 13000 points d’arrêts devrait intervenir d’ici mars 2015 : un moyen intéressant pour la RATP de déporter l’information sur le matériel du voyageur, plutôt que d’installer des bornes d’information coûteuses.

Vers la démocratisation des usages NFC dans le transport

La région parisienne n’est pas la première à se lancer dans l’information NFC : Nice, Caen ou encore Strasbourg ont déjà expérimenté ce type de services. Après un décollage difficile, et l’annonce en septembre d’Apple de doter ses téléphones la technologie NFC, il semble que les acteurs du secteurs soient de moins en moins frileux à se lancer dans les usages NFC sur smartphone. Entre 2 et 4 millions d’utilisateurs sont déjà équipés en région parisienne selon les sources, et ceux qui ne le sont pas encore pourront toujours utiliser les QR codes et SMS mis à leur disposition de manière alternative.