Une chambre d’hôtel à la sortie de votre train

SNCF a annoncé la semaine dernière que des hôtels allaient bientôt voir le jour au sein même de ses gares. Première expérience attendue en 2016, avec l’ouverture d’un hôtel dans la gare de Cannes, rénovée récemment. D’autres établissements suivront, avec notamment l’ouverture d’un hôtel Gare de l’Est à l’horizon 2019, comprenant 170 chambres et une toiture-terrasse de près de 3000m².

Lancée par la division Gares & Connexions de la SNCF, en partenariat avec la jeune chaîne hôtelière Okko, cette opération vise donc à installer des hôtels 4 étoiles dans certaines grandes gares françaises, et attirer ainsi une clientèle business, un peu sur le modèle des nombreux hôtels situés proches des aéroports.

Les détails financiers de l’opération conclue le 24 décembre dernier n’ont pas encore été détaillés, mais nul doute que celle-ci rapportera une manne conséquente à la SNCF qui trouve là une nouvelle opportunité de rentabiliser les vastes bâtiments qu’elle possède aux quatre coins de la France.

SNCF Hôtel Gare de l'Est

Vue d’artiste du futur hôtel Okko installé dans l’enceinte de la gare de l’Est. (SLA Architecture)

Un patrimoine immobilier à valoriser

En décembre dernier, SNCF a d’ailleurs mis au cœur de sa restructuration la thématique de la valorisation de ses actifs, en créant la branche SNCF Immobilier, destinée, entre autres, à mettre en place de nouveaux moyens pour rentabiliser les biens immobiliers du groupe. Dirigée par Sophie Boissard, cette nouvelle branche se consacrera donc entièrement à la gestion, à l’aménagement et à la valorisation du patrimoine immobilier et foncier du groupe.

SNCF est en effet l’un des plus grands propriétaires immobiliers de France (12 millions de m² répartis en 20.000 bâtiments), et ce patrimoine n’a pour l’instant été exploité qu’avec parcimonie. Les premiers commerces se sont installés à partir du milieu du 19ème siècle, avec les bibliothèques de Louis Hachette, et de nombreux commerces se sont depuis peu à peu installés dans nos gares. Aujourd’hui, les « Bibliothèques de gares » installées par Hachette sont devenues Relay, une filiale du groupe Lagardère, qui réalise la moitié de ses 900 millions d’euros de chiffre d’affaire français en gare. Si l’on rajoute les sandwicheries, pressings ou autres épiceries, c’est plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaire qui est réalisé chaque année par les 1500 commerces en gare.

Les gares SNCF peuvent donc permettre de générer un chiffre conséquent en augmentant toujours un peu plus les services à destination des 6 millions de voyageurs qui les traversent chaque jour. Les projets d’hôtels qui voient le jour en sont un exemple, mais c’est plus généralement tout le système des concessions géré par Gares & Connexions qui est vital à la santé du groupe SNCF.