TransportShaker

Le blog Transport des consultants de Wavestone

Journée sans voiture : Paris (à moitié) piéton le 25 septembre 2016

Rebelote cette année : après le succès rencontré en 2015 par sa 1ère édition de la « Journée sans voiture », Anne HIDALGO, maire de Paris, relance l’initiative cette année, le dimanche 25 septembre.

Transport Shaker vous propose de revenir sur cet évènement qui s’inscrit comme un rendez-vous régulier, à Paris mais aussi à l’étranger.

La journée sans voiture, késako ?

Il y a un an, la 1ère journée sans voiture telle que nous la connaîtrons dimanche a vu le jour. Pendant cette journée, les véhicules motorisés seront bannis de certains quartiers de Paris (sauf dérogations très exceptionnelles accordées principalement aux véhicules d’urgence), afin de transformer ces derniers en zones piétonnes.

Pour la ville de Paris, cet évènement est avant tout un levier de sensibilisation à la pollution urbaine occasionnée par les véhicules personnels, et permet d’illustrer qu’avec une circulation limitée de véhicules dans la capitale, le niveau de pollution ambiant peut être drastiquement réduit.

Cette initiative est par ailleurs un moyen d’inviter les conducteurs à faire évoluer leurs habitudes de déplacement et à privilégier les modes de transport plus écoresponsables, qui sont omniprésents à Paris : vélo / Vélib’, transports en commun (bus, métro, tramway), … Eh oui, journée sans voiture, mais pas sans bus, car ils auront bien le droit de circuler même s’ils sont motorisés ! Par contre, ne soyez pas pressé si vous les empruntez, leur vitesse sera limitée à 20km/h dans l’ensemble de la capitale…

Des résultats probants suite à l’édition 2015

paris piétonEn 2015, les résultats de cette journée ont été salués par les associations parisiennes : Airparif, association en charge du contrôle de la qualité de l’air à Paris, a constaté une baisse conséquente des émissions de dioxyde d’azote dans les zones fermées à la circulation (de 20% à 40% par rapport à un dimanche similaire). De même, Bruitparif, qui suit la pollution sonore parisienne, a mesuré un niveau sonore moitié moins élevé que le volume habituel (baisse de 3 décibels). En résumé, cet évènement donne un instant de répit aux parisiens… Ainsi qu’à leurs poumons et à leurs oreilles !

Journée qui a également été très bien reçue par les petits et les plus grands : ils ont pu envahir les zones piétonnes pour se balader (imaginez marcher à pieds au milieu des Champs Elysées !), et profiter des ateliers et animations mises en place pour rendre plus agréable et ludique cette journée.

Enfin, à noter le record historique battu par le Vélib pendant cette édition de la journée sans voiture : près de 2 Vélib’ loués toutes les secondes ! 

Une édition 2016 sur un périmètre étendu

Ces résultats encourageants ont contribué à la reconduite de l’évènement en 2016, en élargissant le périmètre interdit à la circulation : alors qu’il était réduit l’année dernière aux quatre premiers arrondissements et à quelques autres quartiers dispersés dans Paris (Montmartre, Champs Elysées, …), tous les arrondissements seront concernés cette année.

Entre 11h et 18h, ce sera près de la moitié de la capitale qui sera piétonne, et l’autre moitié sera autorisée aux véhicules motorisés, mais leur vitesse ne devra pas dépasser 20km/h ! Alors armez-vous de patience, d’un vélo ou de tickets de métro pour vous déplacer ce dimanche dans Paris !

Paris - journée sans voiture

Pour les prochaines éditions, un exemple à prendre chez notre voisin belge ?

En fait, cette initiative n’est pas la 1ère de ce genre : déjà lancée quelques années plus tôt en France (sous un autre format), elle s’inscrit dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, qui vise à promouvoir l’utilisation des transports en commun pour lutter contre les nuisances occasionnées par le trafic croissant de véhicules motorisés en ville. Créé en 2002, cet évènement européen compte chaque année de plus en plus de villes participantes, qui organisent des manifestations sur la thématique de la mobilité (dont la journée sans voiture) : elles étaient 1742 villes en 2002, elles sont désormais 2371 pour l’édition 2016.

Parmi les meilleurs élèves figurent la Belgique et sa capitale Bruxelles, qui a mis en place « Mobilmix », une semaine animée de promotion de la mobilité dans toute la région de Bruxelles-Capitale. Clou de cette semaine : la fameuse journée sans voiture, pendant laquelle toute la région (c’est à dire Bruxelles ainsi que les 18 autres communes composant la région) est interdite à la circulation !

Paris 100% piéton, un enjeu pour l’édition 2017 ?!

Pierre Manceaux

One thought on “Journée sans voiture : Paris (à moitié) piéton le 25 septembre 2016

  1. J’ai participé à cet événement et ce fut une expérience très enrichissante. C’était une courte pause dans ma vie quotidienne, aucune voiture et la pollution a été réduite 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.