Nous sommes vendredi à 18h30, vous sortez du travail à La Défense, il vous reste 30 minutes pour rejoindre la Gare du Nord afin d’attraper votre train direction Bruxelles. Vous n’avez aucune idée de l’état du trafic, que faire ? Prendre un RER ? Un bus ? Une trottinette ? Commander un VTC ? Et si l’Information Voyageur Augmentée vous aidait à résoudre ce problème ?

C’est le sujet sur lequel se penche l’Institut de Recherche Technologique SystemX, en considérant la possibilité d’intégrer l’intelligence artificielle à l’information voyageur. L’objectif général de ce projet : « gérer globalement le réseau de transport en accompagnant l’utilisateur de façon optimale » déclare le chef de projet Yann Briand lors de son lancement, en septembre 2017. Dépassée par des acteurs étrangers comme Citymapper ou Moovit, souvent privilégiés par les utilisateurs de transports en Ile de France, l’autorité organisatrice Ile de France Mobilités (anciennement STIF) a décidé de se donner les moyens de reconquérir ses voyageurs. C’est ainsi qu’en septembre 2017, Ile de France Mobilités missionne l’IRT SystemX pour développer le projet de l’Information Voyageur Augmentée.

Le projet IVA (Information Voyageur Augmentée) a pour but d’intégrer les conditions de trafic en temps réel au panel d’information voyageur. L’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX, va plus loin, en tentant d’être en mesure d’anticiper les perturbations qui vont impacter les déplacements du voyageur pour lui proposer un trajet optimal. Alors, analyser les habitudes des voyageurs afin d’optimiser le trajet de chacun est-il possible ? Quels leviers l’IRT SystemX devra t-il utiliser pour y parvenir ?

L’IRT SystemX à l’origine du projet

Qu’est-ce que l’IRT SystemX ?

L’institut de Recherche Technologique SystemX se positionne comme un accélérateur de la transformation numérique. Ses projets sont focalisés sur les industries du transport, de l’énergie, de la cybersécurité et des communications. Ils intègrent par exemple l’intelligence artificielle ainsi que de nombreuses autres technologies numériques afin de répondre aux défis que rencontrent les entreprises en termes de conception et de modélisation. C’est donc dans ce cadre que l’acteur régional Ile de France Mobilités a fait appel à l’IRT SystemX.

Modélisation et simulation des systèmes de mobilité multimodale

La connaissance de l’état du système de transport multimodal est essentielle pour développer l’assistant de mobilité IVA, basé sur l’intelligence artificielle. L’IVA implémentera des modèles dynamiques prédictifs pour l’estimation de la charge sur le réseau en Ile de France. Afin de les mettre en place, des données de transport seront recueillies via plusieurs moyens (billettique, réseaux Wi-Fi et Bluetooth, enquêtes…). Ces données permettront d’obtenir des informations telles que le taux d’occupation des gares, l’origine et la destination des voyageurs…

Un autre enjeu clé pour l’IRT SystemX sera de faire le lien entre l’information voyageur et ses impacts, pour concevoir l’architecture d’un calculateur d’itinéraires prédictif du réseau de transport multimodal.

L’IVA : Un projet centré sur les opérateurs et sur les usagers

Comprendre un réseau de transport multimodal

Ce projet implique d’abord de s’approprier le fonctionnement d’un réseau multimodal comme celui d’Ile de France. En effet, la première étape du projet IVA est de mieux connaître l’état du réseau pour avoir une vision précise de l’affluence des voyageurs. Pour y parvenir, l’IRT SystemX collecte et réconcilie des données, afin de comprendre les nouveaux usages, induits par l’apparition de nouveaux modes de transport (véhicules partagés, autonomes, covoiturage…). Intégrer tous les modes de transport est essentiel à ce projet qui se veut futuriste, et qui a pour objectif de proposer le plus de choix possible au voyageur.

La diversité de l’offre de transport grandissant de manière exponentielle, grâce notamment aux modes de mobilité douce, Ile de France Mobilités se doit d’inclure tous les modes de transport dans son projet. Pour ce faire, l’IRT SystemX œuvre à l’analyse des nouveaux besoins utilisateurs, en étudiant leurs comportements.

Analyser le comportement des usagers en situation normale et en cas de dysfonctionnement du réseau

Pour adapter les trajets recommandés, l’IRT SystemX doit connaître les habitudes ainsi que le comportement des utilisateurs face à l’information voyageur. C’est pourquoi le deuxième objectif principal du projet consiste à comprendre et modéliser les réactions des voyageurs face à l’information qui leur est communiquée, afin d’évaluer les scenarii les plus adaptés en cas de situation perturbée. Ainsi, les flux de personnes pourront être anticipés, et les voyageurs redirigés avant même que les flux soient saturés grâce à une information qui leur sera poussée pour adapter leur parcours.

Il s’agit donc de mieux qualifier les systèmes de transport en matière de fréquentation et de retard. Pour atteindre cet objectif, l’IVA implémentera des modèles dynamiques prédictifs, pour estimer la charge sur le réseau Ile de France. Les voyageurs pourront donc, soit en consultant leur application soit par d’autres méthodes de communication qui restent à définir, choisir leur itinéraire parmi les choix qui leurs seront proposés tout en sachant quels lieux, quels trains ou quels bus sont à éviter au moment où ils effectueront leur trajet.

Analyser le comportement des voyageurs permettra également de prévoir une perturbation en analysant dans quels cas celle-ci intervient (par exemple lors d’évènements dans des endroits précis en Ile de France, ou lors de départs en vacances).

Un projet qui s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de l’expérience voyageur

De forts enjeux démographiques qui poussent les sociétés de transports à innover

Il n’est pas rare d’observer des retards ou des suppressions de trains sur nos lignes franciliennes. Pour un voyageur, il n’y a rien de pire que de voir son trajet perturbé par un incident dont il ignore l’existence. C’est pourquoi Ile de France Mobilités observe que l’insatisfaction des voyageurs peut être largement diminuée lorsque le voyageur est informé de manière efficace, et encore mieux, en amont de son trajet. C’est ce qui a poussé Ile de France Mobilités à faire appel à l’IRT SystemX pour mener à bien ce projet, poussé également par la SNCF qui a fait de l’information voyageur une de ses priorités.

Quels acteurs pour l’IVA ?

Pour réaliser un tel projet, l’IRT SystemX devait évidemment s’entourer des partenaires adéquats, tant dans l’extraction que dans l’exploitation des données voyageurs.

  • IFSTTAR : L’institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux ; mettra son expertise au profit du projet IVA dans le but d’estimer, modéliser et prévoir les flux de voyageurs dans le réseau de transport Francilien, et d’appréhender le comportement des usagers dans leur mobilité (Data Sciences et modélisation comportementale).
    Pour en savoir plus : http://www.grettia.ifsttar.fr/

 

 

  • Ile de France Mobilités : Autorité organisatrice du projet, qui assure l’accès aux données de mobilité du territoire et apporte son soutien technique au projet.
    Pour en savoir plus : https://www.iledefrance-mobilites.fr/

 

 

  • KISIO : Filiale numérique de Keolis, la vision de KISIO représente le concept de « responsive locomotion ». Cette vision s’inscrit donc dans le projet IVA autour de 2 thèmes principaux : le calcul d’itinéraire multimodal et le calcul d’itinéraire prédictif.
    Pour en savoir plus : http://www.kisio.org/

 

 

  • SNCF : A travers ses deux départements Transilien Innovation et Recherche SNCF, le groupe contribue au projet en apportant d’abord la vision métier exploitant (Transilien Innovation), et également en apportant un appui scientifique sur l’usage des nouvelles technologies (Recherche SNCF). Le groupe se concentre sur le comportement des utilisateurs en situation de trafic perturbé, afin d’arriver à le modéliser et ainsi déterminer le scenario d’information le plus adapté.
    Pour en savoir plus : www.sncf.com

 

 

  • SPIROPS : Depuis 14 ans, l’entreprise de recherche concentre ses travaux sur l’intelligence artificielle. En ce qui concerne le projet IVA, SpirOps a pour objectif de modéliser une partie du réseau ferroviaire en Ile de France, ainsi que de développer un navigateur intelligent en y intégrant un module de dialogue, et un module en charge de la représentation du monde.
    Pour en savoir plus : http://www.spirops.com/

 

 

Lancé en septembre 2017, le projet IVA devrait arriver sur vos smartphones et dans vos gares d’ici septembre 2021 ! Mais d’ici là, la société Ile de France Mobilités aura sans doute la possibilité de travailler et de proposer des nouveautés en matière de communication de l’information voyageur que nous ne manquerons pas d’analyser !