Vers une interdiction généralisée de circuler pour les véhicules thermiques ? 

C’est ce que laissent à penser les derniers objectifs fixés par un nombre croissant de pays européens.

En France, les véhicules Crit’Air 4 et 5 n’ont plus le droit de circuler depuis la création d’une ZFE (Zone à Faibles Émissions) dans la Métropole du Grand Paris. Dès 2024, cette interdiction sera étendue à tous les véhicules Crit’Air 2 et plus, soit 74% du parc francilien actuel. D’ici à 2030, 99% du parc automobile francilien actuel seront en incapacité de circuler dans la capitale, puisque seule la vignette Crit’Air 0 y sera acceptée.

Des réglementations semblables pourraient bientôt s’étendre à d’autres métropoles françaises, mais également en Europe où de nombreuses initiatives similaires ont déjà vu le jour. Pourtant dans le même temps, les services de livraison sont en plein essor : on constate un développement inédit de l’offre e-commerce, tandis que les magasins physiques sont de plus en plus délaissés, en particulier dans le contexte actuel de la pandémie de covid-19.

Avec l’intensification des livraisons, notamment en zone urbaine, il est nécessaire de s’interroger sur les solutions qui permettront leur continuité, malgré un contexte réglementaire de plus en plus contraignant.

 

Retrouvez la suite de cet article en cliquant ici !

 

 

Cet article a été rédigé en collaboration avec Phoenix Mobility, start-up innovante de rétrofit.

 

Wavestone, par le biais de son accélérateur unique et sur mesure de startups Shake’up, aide les entrepreneurs d’aujourd’hui et demain à aller au bout de leurs idées.

Phoenix Mobility, startup de rétrofit, promeut la transition énergétique et l’économie circulaire en proposant une solution d’électrification des véhicules thermiques.

Membre de Shake’up depuis février 2020, la startup poursuit plus que jamais son objectif depuis l’autorisation de la pratique du retrofit en France :

rendre la mobilité propre accessible à tous.

 

 

Retrouvez nos articles en lien avec celui-ci :