TransportShaker

Le blog Transport des consultants de Wavestone

Livraisons de dernière minute : comment les e-commerçants jouent les Père Noël dans les temps ?

Cette année encore, 30 millions de français sont attendus par les e-commerçants pour Noël. Et si bon nombre des achats sont déjà réalisés, à seulement quelques dizaines d’heures du réveillon comment font-il pour proposer la  livraison des cadeaux de Noël à temps et ainsi vous éviter la cohue des magasins ?

Le plus tôt est le mieux, mais comment faire quand on n’a pas anticipé ?

Cela tombe sous le sens, les “early birds” du cadeau de Noël sont sereins. Mais plus les cases du calendrier de l’avent se vident, plus le stress monte. Depuis quelques jours, les e-commerçants ont intensifié leurs emailings, de plus en plus axés sur la promesse de livraison à temps, transformant les derniers jours des fêtes en un vrai sprint.

livraison
Deux solutions mises en avant par la plupart des enseignes : le click-and-collect, la livraison en magasin et la livraison à J+1. Le premier vous propose de faire tranquillement votre shopping derrière votre écran, et de vous déplacer ensuite en magasin pour récupérer vos achats, évitant ainsi la foule… partiellement ! La livraison à J+1 présente l’avantage de couvrir la France entière via les transporteurs classiques comme TNT, Chronopost Express… pour des tarifs généralement compris entre 10 et 25€ selon les sites.

Pour être livré demain, mieux vaut être parisien

A quelques heures de l’échéance, quelques enseignes proposent encore le moyen d’être livré dans les temps. Ainsi, la Fnac a lancé un service de livraison en 3 heures qui s’appuie sur la start-up Deliver.ee qui met à disposition un réseau de coursiers, pour un coût d’une dizaine d’euros maximum. Les coursiers récupèrent les produits directement en magasin, et non dans un entrepôt pour accélérer le processus et limiter la distance à couvrir. Ce type de livraison express a déjà été popularisé aux Etats-Unis où Amazon permet la livraison en une heure d’une sélection de produits. Seule limite, et non des moindres, la couverture géographique. Le service de la Fnac via Deliver.ee est actuellement disponible seulement sur Paris et quelques villes de la petite couronne, et Amazon se limite pour l’instant à New York.

Toujours plus vite, toujours plus loin

Si aujourd’hui la livraison de dernière minute passe essentiellement par les coursiers, de nouveaux modes de transport sont expérimentés par les géants du web et de la livraison. Ainsi, Amazon explore aux Etats-Unis de nouvelles pistes parmi lesquelles l’utilisation de taxis ou de VTC pour accélérer la livraison (notamment les jours non ouverts pour la Poste américaine !). Plus novatrice encore, la livraison par des drones fait rêver Google, Amazon et DHL pour couvrir des zones géographiques isolées.

Ces modes de livraison sont encore au stade de l’expérimentation, mais qui sait qui déposera les cadeaux au pied de votre sapin l’an prochain !

Marion Couturier

Manager Business Transformation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.