L’Énergie électrique est aujourd’hui un élément central des évolutions de la mobilité.

Présentée comme la principale solution à la réduction du bruit et de la pollution en ville, elle pourrait devenir la principale source d’énergie des moyens de transport dans les grandes métropoles françaises.

La législation française évolue en ce sens : la Loi d’Orientation des Mobilités promeut son développement à travers la mise en place de mécanismes incitatifs pour les utilisateurs et l’objectif de neutralité carbone fixé à 2050. La loi sur l’autorisation du retrofit, publiée au Journal Officiel en février 2020, permet la transformation des véhicules thermiques en électrique.

Pour les constructeurs automobiles, la mobilité électrique est un enjeu incontournable. L’offre de véhicules électriques s’agrandit, et les services proposés en complément comme l’utilisation de réseaux de bornes de recharge se font de plus en plus nombreux.

La mobilité électrique représente également une opportunité pour de nouveaux acteurs du marché de la mobilité. Ces derniers favorisent l’apparition de nouveaux usages (vélos et trottinettes électriques, rétrofit) et de nouveaux services (autopartage et multimodalité).

Retrouvez le dossier mobilité électrique de TransportShaker en cliquant ici