Un contexte de crise sanitaire

Le secteur de l’automobile souffre de la crise du Covid-19 et de ses conséquences. La location de véhicules n’a pas été épargnée avec une chute historique du tourisme, des voyages d’affaires et des réservations. [1]

Pourtant, malgré cette crise, le marché du véhicule électrifié (électrique, hybride et hybride rechargeable) tire son épingle du jeu. Par exemple, en janvier 2021, la France a compté 15 812 nouvelles immatriculations de véhicules électriques et hybrides rechargeables, soit 9,8% de parts de marché des ventes de véhicules [2]. Cécile Goubet, la déléguée générale de l’Avere-France, est très positive sur l’avenir de la mobilité électrique et prévoit 20% de parts de marchés pour les véhicules électrifiés rechargeables d’ici fin 2021 [2].

Ainsi, nous observons un secteur de la location mis en difficulté par la crise sanitaire et un marché de la mobilité électrique en plein essor, qu’en est-il donc de la location de véhicules électrifiés ? Faisons-nous face à un effet de mode ou à un vrai changement de fond qui va se poursuivre dans les années à venir ?

Pour répondre à ces questions, il est important de d’abord comprendre les avantages pour les clients de louer un véhicule électrifié et les avantages pour les loueurs d’en proposer à la location. Ces avantages s’accompagnent de défis pour les loueurs, trois sont mis en lumière dans cet article. Enfin, ces défis incitent les loueurs à évoluer et à s’adapter pour rester compétitifs.

Quels avantages à proposer des véhicules électrifiés ?

Dans ce contexte de crise sanitaire, l’Etat français est plus généreux que par le passé dans ses aides et facilite l’achat et la location de véhicules électrifiés. Une nouvelle réglementation est entrée en vigueur le 1er juin 2020 [5]. Ces aides gouvernementales rendent le marché de la location plus résilient face à la crise et plus favorable à l’arrivée de ces véhicules i.e. bonus écologique, prime à la conversion, aides fiscales, programme ADVENIR etc.

Aides & avantages gouvernementaux pour les loueurs et leurs clients

 

Pour plus d’informations sur ces aides gouvernementales, lire l’article TransportShaker « Comment l’Etat apporte-t-il son soutien au développement du véhicule électrique ? » publié le 08/04/2021.

Elles ont un impact positif sur le marché de la location de véhicules électrifiés , à la fois pour les loueurs et les consommateurs. 4 principaux impacts sont détaillés ci-dessous.

Impacts positifs des aides gouvernementales pour les loueurs et les consommateurs

 

*TVS: Taxe sur les véhicules de sociétés
**ZFE: Zones à Faibles Emissions
***TCO: Total Cost of Ownership (Coût total de possession)

Quels sont les défis liés aux déploiements des véhicules électrifiés ?

Le déploiement de véhicules électrifiés au niveau mondial s’accompagne naturellement de défis. Il en existe 4 principaux pour les loueurs souhaitant proposer ce genre de véhicule. Tout d’abord, le marché de la location se densifie et se complexifie. Les loueurs doivent aussi faire face à des consommateurs peu informés de ces nouveaux produits. Enfin, les challenges techniques se multiplient, les acteurs du marché se lancent dans une course à l’innovation. Cette course peut rendre les véhicules électrifiés obsolètes rapidement et donc difficiles à revendre sur le marché de l’occasion.

DEFI 1 : Evoluer et s’adapter dans un marché complexe

Les acteurs du marché se catégorisent en 4 principaux groupes : les agences de location dont la location est le cœur de métier ; les filiales de banques et d’assurances qui se sont spécialisées dans la location ; les constructeurs automobiles qui se diversifient en proposant de louer leurs propres véhicules ; de nouveaux entrants, généralement des petites structures d’autopartage ou de location entre particuliers. Ci-dessous un échantillon des principaux loueurs par catégorie.

Ces groupes sont divers avec des expertises fortes propres à chacun. Ils sont souvent à la fois concurrents et partenaires, ce qui complexifie le marché. Par exemple, Europcar est à la fois un partenaire et un concurrent de Renault en proposant la Renault Zoé électrique à la location. Les règles de concurrence classiques ne s’appliquent donc pas ici, c’est un environnement difficile à appréhender.

DEFI 2 : Communiquer les attributs des véhicules électrifiés

En 2020, une étude Ipsos de l’opinion des Européens sur la mobilité électrique révèle leur scepticisme et leur manque d’information concernant les véhicules électriques et hybrides [11] :

Le challenge ici pour les loueurs est de déployer leurs efforts pour informer et convertir les futurs consommateurs. En effet, il est important de communiquer un maximum sur les avancées technologiques, leurs utilités et leurs avantages, afin qu’elles soient accueillies positivement par le public. Par exemple, Arval publie régulièrement sur son site des articles expliquant les nouvelles fonctionnalités des véhicules électrifiés et leurs avantages.

DEFI 3 : Surmonter les freins au déploiement grande échelle de véhicules électrifiés

4 principaux facteurs peuvent freiner le déploiement massif de véhicules électrifiés. Ils concernent principalement le développement de l’écosystème de recharge. Effectivement, sans un écosystème de recharge adéquat et adapté au nombre croissant de véhicules électrifiés sur le marché, la demande et donc la location ne peuvent continuer de croitre. Ces défis s’amenuisent mais restent un frein. Pour les contrer ou contribuer à diminuer l’impact de ces freins, les loueurs multiplient les partenariats stratégiques pour développer les écosystèmes de recharge. Certains de ces partenariats sont détaillés dans la dernière partie de l’article. [12] [13] [14]

DEFI 4 : S’assurer de la revente des véhicules électrifiés

Tout acheteur de véhicules, électrifiés ou non, pensent à la revente en marché d’occasion et donc à la valeur de revente de ces véhicules. Pour les véhicules électrifiés, ce marché est en progression mais encore timide.

Sources : [27] & [28]

Evolution et adaptation

Pour relever les défis du marché, les acteurs de la location de véhicules multiplient les stratégies pour s’électrifier : partenariats avec des constructeurs automobiles, transition progressive de leurs flottes vers des véhicules électrifiés, diversification de leurs offres de mobilité électrique, ou encore partenariats technologiques pour rester dans la course à l’innovation.

Transition progressive vers des véhicules électrifiés

Les acteurs historiques de la location de véhicules se lancent dans des projets d’électrification de leurs flottes. Ils ont pour ambition de devenir les leaders de la location « propre ».

Story #1 : Opération « Electrify Corsica » d’Hertz

Cette opération est en partenariat avec un nouveau constructeur de véhicules électriques chinois : Aiways. L’objectif est de convertir à 70% le flotte d’Hertz Corsica à l’électrique d’ici 2022. [15]

Story #2 : Programme « One Sustainable Fleet” d’Europcar Mobility Group

Avec ce programme, Europcar a pour ambition d’atteindre plus d’1/3 de véhicules électriques et hybrides dans sa flotte d’ici 2023. [16] La filiale française a annoncé un total de 1000 véhicules électriques et hybrides disponibles à la location en 2020. [17]

Stratégies de diversifications et d’adaptations

Afin de contrer l’arrivée de nouveaux entrants et de rester concurrentiels, les loueurs de véhicules utilisent leur savoir-faire et leur réseau pour diversifier leurs offres de mobilités électriques : véhicules autonomes, free floating, plateformes d’autopartages, ou encore services de conseil.

Story #1 : Arval diversifie ses offres et développe une expertise conseil

Arval agrandit son périmètre d’activité en proposant des vélos à assistance électrique, de l’autopartage, du vélopartage, des navettes autonomes, des trottinettes électriques etc. [18] Arval accompagne aussi ses clients dans leurs stratégies de mobilité durable. [19]

Story #2 : Europcar Mobility Group se diversifie par acquisition

En 2015, Europcar est devenu actionnaire majoritaire d’Ubeeqo, une start-up française d’autopartage. [20] Ubeeqo remporte notamment le marché parisien Mobilib’ en 2019 et récupère ainsi les places de stationnement et les bornes de recharge Autolib. [21]

Partenariats stratégiques

Dans l’objectif de rester innovants dans un environnement qui progresse rapidement et où de nouvelles technologies émergent sans cesse, les loueurs multiplient les partenariats stratégiques notamment autour des infrastructures de recharge. Voici 4 exemples de partenariats locaux entre des loueurs internationaux et des entreprises françaises et allemandes.

La location de véhicules électrifiés, une tendance en progression

En conclusion, le marché du véhicule électrifié continue de croitre. Bien que ralenti par la crise sanitaire, il n’est en aucun cas à l’arrêt ou en dégradation. Même si la location de véhicules est en difficulté, les loueurs capitalisent sur l’avenir, sur l’après-Covid-19 et continuent de proposer des véhicules électrifiés. Ils se tiennent à leurs engagements d’électrification de leurs flottes, ils s’adaptent et évoluent pour rester compétitif et répondre aux demandes des consommateurs.

Afin de souligner ces propos et de conclure cet article, citons Olivier Baldassair, Directeur des Pays et des Opérations d’Europcar Mobility Group : « En tant qu’acteur majeur de la mobilité, nous sommes déterminés à contribuer à l’indispensable transition vers un monde “bas carbone”, et engagés à avancer dans cette direction en dépit de la crise COVID-19 : nous considérons même cette crise comme une occasion d’accélérer les projets et les plans qui étaient d’ores et déjà été lancés. » [16]

 

Plus d’articles TransportShaker en lien avec celui-ci :

Sources :

[1] https://www.xerfi.com/presentationetude/La-location-courte-duree-de-vehicules-et-l-autopartage_20SAE14

[2] http://www.avere-france.org/Uploads/Documents/1612448430b10b711437cc42c40123a8dbe2d70df1-barometre-des-immatriculations-janvier-2021(2).pdf

[3] https://www.arval.fr/le-mag-business-pro/prime-vehicule-electrique-hybride

[4] https://www.zeplug.com/blog/quelles-sont-les-aides-a-lachat-dune-voiture-electrique-pour-les-entreprises/

[5] https://advenir.mobi/

[6] https://www.automobile-magazine.fr/toute-l-actualite/article/28499-zfe-en-france-tout-savoir-sur-les-zones-de-circulation-restreintes

[7] https://www.leaseplan.com/fr-fr/actualites/livres-blancs/

[8] https://www.automobile-entreprise.com/TCO-l-ecart-se-resserre-encore,9772

[9] https://www.leaseplan.com/fr-lu/gestion-flotte/mobilite-electrique/

[10] https://www.europcar.fr/location-voiture-electrique/reservation

[11] https://easyelectriclife.groupe.renault.com/fr/tendances/marche/la-transition-vers-la-mobilite-electrique-est-elle-pour-bientot/

[12] https://www.zeplug.com/blog/7-chiffres-cles-sur-les-bornes-de-recharge-pour-vehicule-electrique-en-france/

[13] https://www.arval.fr/le-mag-business-pro/voiture-hybride-electrique-tout-savoir

[14] https://www.automobile-propre.com/dossiers/autonomie-voiture-electrique/

[15] https://www.automobile-propre.com/breves/aiways-debarque-en-corse-avec-des-centaines-de-suv-electriques-u5/

[16] https://www.businesswire.com/news/home/20201117006367/fr/

[17] https://pro.largus.fr/actualites/europcar-france-comptera-un-millier-de-vehicules-electriques-en-2020-9978391.html

[18] https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/10/27/flottes-d-entreprise-les-loueurs-changent-de-metier_6057490_3234.html

[19] https://www.arval.fr/livre-blanc-lacceleration-du-vehicule-electrique

[20] https://www.ubeeqo.com/fr-fr/a-propos

[21] https://www.automobile-propre.com/breves/paris-choisit-ubeeqo-pour-succeder-a-autolib/

[22] https://newmotion.com/fr-fr/centre-de-connaissance/espace-presse/europcar-pr

[23] https://www.flotauto.com/avis-chargemap-20200930.html

[24] https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/journalistes/tous-les-communiques-de-presse/edf-s-engage-avec-arval-france-a-faciliter-l-acces-a-la-mobilite-electrique-aux-entreprises-et-aux-particuliers-0

[25] https://www.automobile-entreprise.com/ALD-noue-un-partenariat-avec-E-ON,7688

[26] https://www.lepoint.fr/automobile/le-loueur-ald-et-l-energeticien-eon-s-associent-dans-la-mobilite-electrique-06-02-2019-2291960_646.php

[27] https://observatoirecetelem.com/wp-content/uploads/2019/11/observatoire_auto_2019_md.pdf

[28] https://pro.largus.fr/actualites/occasions-electriques-un-marche-automobile-qui-se-cherche-encore-10570391.html